Nutriments

Le cacao et le chocolat sont d’importes sources d’énergie : grâce à leur concentration de calories en un petit volume, le cacao et le chocolat sont parmi les végétaux les plus concentrés en énergie. C’est pourquoi ils sont l’un des aliments favoris des sportifs pour la récupération après un entraînement intense.

Le chocolat contient une combinaison de sucres et de graisses qui peut vous apporter le bien-être pendant et après la consommation. Des études scientifiques pertinentes révèlent une augmentation du sentiment de satisfaction pour la majorité des consommateurs.

Le cacao et le chocolat noir ne contiennent pas de cholestérol. Le chocolat au lait et le chocolat blanc n’en contiennent que des quantités minimales en raison de l’addition des graisses du lait.

Le cacao et le chocolat offrent un véritable trésor de minéraux : cuivre, magnésium, fer, phosphore, calcium. Par exemple : 100 g de chocolat au lait ou blanc contiennent entre 20 et 40 % de l’Apport Nutritionnel Recommandé (ANR) en calcium.

Il est considéré que certains polyphénols du cacao et du chocolat ont un effet antioxydant, tout comme les polyphénols dans le vin rouge. Des études à ce propos évoluent rapidement et montrent des résultats prometteurs. Par exemple, les flavonoïdes présents dans le cacao peuvent contrecarrer l’oxydation qui transforme le bon cholestérol (HDL) en mauvais cholestérol (LDL). Des scientifiques suggèrent même que les flavonoïdes du cacao pourraient avoir un effet antioxydant plus puissant que ceux que l’on trouve dans le vin rouge. Les polyphénols du cacao pourraient aussi protéger l’organisme contre des substances qui portent préjudice au système immunitaire, source de rhumatisme et d’arthrite. Beaucoup de ces études ont été menées au Japon et des recherches additionnelles seront nécessaires avant d’en tirer des conclusions définitives. Des études scientifiques démontrent que certains polyphénols du cacao pourraient rendre inoffensifs les radicaux libres qui affectent l’ADN des cellules. En outre, ils peuvent neutraliser d’autres radicaux libres qui provoquent le cancer. Ces indications scientifiques nécessitent d’autres recherches.

Le cacao et le chocolat contiennent de l’acide stéarique. Cet acide gras saturé unique a un effet neutre sur la production de LDL ou « mauvais » cholestérol, même en consommation journalière modérée. Les mêmes études démontrent que l’acide stéarique du chocolat peut favoriser la production de quantités modérées de « bon » cholestérol chez certains sujets testés.

La masse de cacao contient environ 15 % de fibre alimentaire soluble et insoluble. La fibre alimentaire joue un rôle important dans le support du transit alimentaire dans les intestins et garde propres les parois des intestins et de l’estomac.

Le chocolat au lait et le chocolat blanc peuvent être considérés comme sources importantes de calcium et de protéines. Les chocolats au lait et blanc de Callebaut contiennent environ 14-30 % d’extraits secs de lait. Ceci équivaut à 4-8 g de protéines par 100 g de chocolat, soit 15 %-25 % de l’ANR.

Le lait – l’une des principales sources de calcium dans notre alimentation – est en déclin de popularité pour de plus en plus d’enfants en pleine croissance et d’adultes. Pourtant, nous avons besoin de calcium pour garder nos dents et nos os solides. Selon les scientifiques, la consommation de chocolat et de cacao comme aromatisant naturel pour le lait peut jouer un rôle dans la lutte contre cette tendance.

Le cacao et le chocolat contiennent des quantités très minimes de caféine et de théobromine. Des scientifiques sont d’avis que ces substances ont un effet stimulant sur le corps humain. Les quantités trouvées dans le cacao et dans le chocolat sont tellement petites qu’il n’existe aucune preuve tangible de ces effets.

Une consommation régulière modérée de chocolat entre parfaitement dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un style de vie sain qui allie goût et santé.